Calcul trigonométrique partie 2 tronc commun

Calcul trigonométrique partie 2 tronc commun

Calcul trigonométrique partie 2 tronc commun. Cours complet sur le calcul trigonométrique 2(Équations, Inéquation et représentations graphiques des fonctions trigonométriques.)

La représentation graphique de fonction cos

La fonction cosinus
Définition 1

La fonction cosinus, notée cos, est la fonction qui à tout réel x associe son cosinus.

cos → [−1, 1]

x → cos x

Sa courbe représentative est la suivante :

La représentation graphique de fonction sin
La fonction sinus
Définition 2

La fonction sinus, notée sin, est la fonction qui à tout réel x associe son sinus.

sin → [−1, 1]

x → sin x

Sa courbe représentative est la suivante :

Fonction périodique  
Définition 3

Soit ƒ : Dƒ et soit T ∈ ]0, +∞[. On dit que T est une période pour ƒ si :

pour tout xDƒ , x + TDƒ et ƒ(x + T) = ƒ(x)  

Exemple 4

Pour tout x on a : (x + 2π) ∈ et sin(x + 2π) = sin x. Donc la fonction sin est périodique de période .

Résolution d’équations trigonométriques

Équation trigonométrique du type cos x = a.
Propriété 5

Soit a un réel.

On considère l’équation (E1) : cos x = a.

  • Si : ∣a∣ ≻ 1, il n’y a pas de solution.
  • Si : ∣a∣ ≤ 1, alors il existe α tel que a = cos α . L’équation devient alors cos x = cos α et on a donc :

{ x = α + 2kπ /k ou x = −α + 2kπ /k

Alors les solution d’équation (E1) dans sont les réels : α + 2kπ ou −α + 2kπ tel que k.

Exemple 6

Résoudre dans l’équation : (E) : cos x = 1/2.

Exemple 7

Résoudre dans l’équation : (E) : cos x = −√3/2.

Exemple 8

Résoudre dans [−π, π[ l’équation : (E) : cos x = √2/2.

Équations particulières

cos x = 1 ⇔ x = 2kπ / k

cos x = −1x = π + 2kπ / k

cos x = 0x = π/2 + kπ / k

Équation trigonométrique du type sin x = a.
Propriété 9

Soit a un réel.

On considère l’équation (E2) : sin x = a.

  • Si : ∣a∣ ≻ 1, il n’y a pas de solution.
  • Si : ∣a∣ ≤ 1, alors il existe α tel que a = sin α . L’équation devient alors sin x = sin α et on a donc :

{ x = α + 2kπ /k ou x = π − α + 2kπ /k

Alors les solution d’équation (E2) dans sont les réels : α + 2kπ ou π − α + 2kπ tel que k.

Exemple 10

Résoudre dans l’équation : (E) : sin x = 1/2.

Soit x.

On a : 1/2 = sin π/6. Donc

sin x = sin π/6 ⇔ { x = π/6 + 2kπ / k ou x = π − π/6 + 2kπ / k ⇔ { x = π/6 + 2kπ / k ou x = 5π/6 + 2kπ / k

Donc l’ensemble des solutions de l’équation (E) dans est :

S = {π/6 + 2kπ / k} ∪ {5π/6 + 2kπ / k}

Exemple 11

Résoudre dans l’équation : (E) : sin x = −√3/2.

Soit x.

On a : −√3/2 = − sin π/3 = sin(−π/3). Donc

sin x = sin(−π/3) ⇔ { x = −π/3 + 2kπ / k ou x = π + π/3 + 2kπ / k ⇔ { x = −π/3 + 2kπ / k ou x = 4π/3 + 2kπ / k

Alors l’ensemble des solutions de l’équation (E) dans est :

S = {−π/3 + 2kπ / k} ∪ {4π/3 + 2kπ / k }

Exemple 12

Résoudre dans [−π, π[ l’équation : (E) : sin x = √2/2.

Soit x ∈ [−π, π[.

On a : √2/2 = sin π/4. Donc

sin x = sin π/4 ⇔ { x = π/4 + 2kπ / k ou x = π − π/4 + 2kπ / k ⇔ { x = π/4 + 2kπ / k ou x = 3π/4 + 2kπ / k

Cherchons parmi ces solutions ceux qui appartiennent à l’intervalle [−π, π[ .

Donc

−ππ/4 + 2kππ

−11/4 + 2k 1

−5/42k 3/4

−5/8 k 3/8

et comme k , alors k = 0. Donc : x = π/4.

De même on a : k = 0. Donc : x = 3π/4.

Donc l’ensemble des solutions de l’équation (E) dans [−π, π[ est :

S = {π/4, 3π/4

Équations particulières

sin x = 0  x = kπ / k

sin x = 1x = π/2 + 2kπ / k

sin x = −1x = −π/2 + kπ / k

Équation trigonométrique du type tan x = a.
Propriété 13

Soit a un réel.

On considère l’équation (E3) : tan x = a, il existe α dans tel que : a = tan α. L’équation devient alors tan x = tan α et on a donc : x = α + kπ avec k. Alors les solutions d’équation (E3) dans sont les réels : α + kπ , tel que k.

Exemple 14

Résoudre dans l’équation (E) : tan x = 1.

Soit x un réel tel que : x ≠ π/2 + kπ avec k.

On a : 1 = tan π/4. Donc

tan x = tan π/4 ⇔ x = π/4 + kπ / k

Donc l’ensemble des solutions de l’équation (E) est :

S = {π/4 + kπ / k }

Exemple 15

Résoudre dans l’équation (E) : tan x = −√3/3.

Soit x un réel tel que : x ≠ π/2 + kπ avec k .

On a : −√3/3 = −tan π/6 = tan ( −π/6). Donc

tan x = tan( −π/6) ⇔ x = −π/6 + kπ / k

Donc l’ensemble des solutions de l’équation (E) est :

S = { −π/6 + kπ / k}

Inéquations trigonométriques

Inéquations : sin x a et sin xa
Exemple 16

Résoudre dans l’intervalle [0, 2π[ l’inéquation (I) : sin x 1/2.

On commence par résoudre dans [0, 2π[ l’équation : sin x = 1/2.

On a : 1/2 = sin π/6. Donc

sin x = 1/2 ⇔ sin x = sin π/6 ⇔ { x = π/6 + 2kπ  / k ou x = π − π/6 + 2kπ  / k ⇔ { x = π/6 + 2kπ  / k ou x = 5π/6 + 2kπ / k

On cherche les solutions qui appartiennent à l’intervalle [0, 2π[ .

0π/6 + 2kπ 2π 

⇔  −1/6 2k2 − 1/6

⇔ −1/6 2k 11/6

⇔ −1/12 k11/12

et comme k, alors k = 0. Donc : x = π/6.

De même

05π/6 + 2kπ 2π 

⇔  −5/6 2k 2 − 5/6

⇔  −5/6 2k 7/6

⇔ −5/12 k7/12

et comme k, alors k = 0. Donc : x = 5π/6. Ce qui signifie que les solutions de l’équation sur l’intervalle [0, 2π[ sont : π/6 et 5π/6.

D’après le cercle trigonométrique l’ensemble des solutions d’inéquation (I) sur l’intervalle [0, 2π[ est :

S = [π/6, 5π/6]   

Exemple 17

Résoudre dans l’intervalle [−π, π] l’inéquation suivante (I) : sin x √3/2.

Les solutions d’équation (E) : sin x = √3/2 sur l’intervalle [−π, π] sont : π/3 et 2π/3.

D’après le cercle trigonométrique l’ensemble des solutions d’inéquation (I) sur l’intervalle [−π, π] est :

S = [−π, π/3[ ∪ ]2π/3, π]  

Inéquations : cos xa et cos xa
Exemple 18

Résoudre dans l’intervalle ]−π, π] l’inéquation suivante : (I) : cos x−√2/2.

Les solutions d’équation (E) : cos x = −√2/2 sur l’intervalle ]−π, π] sont : −3π/4 et 3π/4.

D’après le cercle trigonométrique l’ensemble des solutions d’inéquation (I) sur l’intervalle ]−π, π] est :

S = ]−π , −3π/4] ∪ [3π/4, π]

Exemple 19

Résoudre dans l’intervalle [0, 2π] l’inéquation (I) : cos x1/2.

Les solutions d’équation (E) : cos x = 1/2 sur l’intervalle [0, 2π] sont : π/3 et 5π/3.

D’après le cercle trigonométrique l’ensemble des solutions d’inéquation (I) sur l’intervalle [0, 2π] est :

S = [0, π/3] ∪ [5π/3, 2π

Inéquations : tan xa et tan xa
Exemple 20

Résoudre dans l’intervalle [−π, π] l’inéquation suivante : (I) : tan x√3.

L’inéquation existe si x ≠ π/2 + kπ avec k.

Les solutions d’équation (E) : tan x = √3 sur l’intervalle [−π, π] sont : π/3 et −2π/3.

D’après le cercle trigonométrique l’ensemble des solutions d’inéquation (I) sur l’intervalle [−π, π] est :

S = [−π, −2π/3] ∪ ]−π/2, π/3] ∪ ]π/2, π]

Exemple 21

Résoudre dans l’intervalle [0, 2π] l’inéquation suivante : (I) : tan x −1.

L’inéquation existe si x ≠ π/2 + kπ avec k.

Les solutions d’équation (E) : tan x = −1 sur l’intervalle [0, 2π] sont : 3π/4 et 7π/4

D’après le cercle trigonométrique l’ensemble des solutions d’inéquation (I) sur l’intervalle [0, 2π] est :

S = [0, π/2[ ∪ ]3π/4, 3π/2[ ∪ ]7π/4, 2π]

Exercice d’application 22

On considère dans l’équation

(E) : tan x − sin x = 1 − tan x. sin x

  1. Déterminer D l’ensemble de définition de l’équation (E).
  2. Résoudre dans D l’équation (E).
  3. Déterminer les solutions d’équation (E) qui appartiennent à l’ensemble D∩ [−41π/3, −35π/3].

Cliquer ici pour télécharger Calcul trigonométrique partie 2 tronc commun

Vous pouvez aussi consulter :

Yahya Matioui

Titulaire d'un master en métiers d'enseignement de mathématiques et diplômé de l'Ecole Normale Supérieure de Rabat, a une longue expérience de l'enseignement des mathématiques notamment au lycée et dans les cursus supérieurs. Il est également auteur de nombreux ouvrages.

Voir tous les articles de Yahya Matioui →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.