La production et la répartition

La production et la répartition

La production et la répartition. (sciences économiques)

1. La production (La production et la répartition)

  • La production = ensemble des richesses créées par un agent économique (SNF) ou par l’ensemble des agents économiques au niveau national (produit national brut).
  • La production est le résultat de la combinaison des facteurs de production : le travail, le capital et les ressources naturelles.
A. L’évaluation de la production : le PIB
  • Le produit intérieur brut (PIB) est une mesure de la richesse créée pendant une année sur le territoire nationale par tous les agents économiques (entreprises et administrations publiques).
  • PIB marchand = la production réalisée par les secteurs institutionnels (SI) marchands = la PIB
  • PIB non marchand = la production réalisée par les SI non marchands = biens et services rendus à titre gratuit
  • PIB = somme des valeurs ajoutées (VA) des unités institutionnelles résidentes
  • VA = production totale des S.I − consommation intermédiaire des S.I
  • PIB = la PIB + production des administrations publiques
  • PIB aux prix du marché (p.m.)

= somme des VA + TVA + Droites et Taxes à l’Importation (dti)

  • PIB aux coûts des facteurs (c.f.)

= PIB p.m. − (impôts indirects liés à la production − subventions d’exploitation) − dti

  • Le produit national brut (le PNB)

= PIB + revenus extérieures nets

= PIB + revenus du travail, de la propriété et du capital reçus du RM − revenus du travail, de la propriété et du capital versés au RM

  • Le PNB mesure les revenus acquis par les résidents pour leur contribution à la production au Maroc et Hors Maroc
Exemple 1

Considérons une économie donnée, dont l’activité économique pour l’année 2017 peut se résumer comme suit (en milliers d’euros).

  • Valeur ajoutée (VA) des entreprises non financières 120 000
  • VA des institutions financières 40 000
  • VA des entreprises individuelles 50 000
  • VA des administrations publiques 80 000
  • Revenus versés au reste du monde 20 000
  • Revenus reçus du reste du monde 85 000

T.A.F : Calculer la PIB, le PIB, le PNB

Solution 1
  • La PIB = PIB marchand

= 120 000 + 40 000 + 50 000 = 210 000 milliers d’euros

  • Le PIB = la PIB + PIB non marchand

= 210 000 + 80 000 = 290 000 milliers d’euros

  • Le PNB = PIB + Revenus reçus du reste du monde − Revenues versés au reste du monde

= 290 000 + 85 000 − 20 000 = 355 000 milliers d’euros

Exemple 2

On vous communique les informations comptables relatives à une économie fictive :

  • La production totale s’élève à 10 000
  • La consommation intermédiaire des unités institutionnelles résidents est de 4 000
  • Le déficit de la balance commerciale est de 3 000
  • Les exportations représentent 50% de la production totale
  • Les droites et taxes à l’importation représentent 18% des importations
  • Le taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est de 20%

T.A.F

  1. Calculer la richesse créée par cette économie.
  2. Calculer le PIB.
Solution 2
  1. VA = Production totale − CI = 10 000 − 4 000 = 6 000
  2. le PIB = VA + TVA + dti

TVA = 20% × VA = 1200, dti = 18% × Importations (M)

Déficit commerciale = exportations (X) − M

X = 0,5 × 10 000 = 5000 donc −3000 = 5000 − M, M = 8 000 donc

dti = 8 000 × 0,18 = 1440

PIB = 6 000 + 1 200 + 1 440 = 8 640

B. Les limites du PIB (La production et la répartition)

Dans l’évaluation du PIB , une partie de la production n’est pas prise en considération en raison :

  • D’erreurs statistiques lors de la collecte de l’information.
  • Du secteur informel qui échappe à la comptabilité.
  • Du travail domestique / femmes au foyer, travail des enfants avec leurs parents, etc. dont le produit n’est pas comptabilisé.
  • Du travail bénévole / travail associatif, médecins sans frontières sont les services rendus ne sont pas inclus dans la richesse créée.

2. La répartition des revenus (La production et la répartition)

  • La répartition = partage de la valeur ajoutée (VA) entre les parties qui l’ont créées.
  • Répartition primaire concerne les revenus qui proviennent en contrepartie des facteurs de production : le travail, le capital ou les deux à la fois.
  • Répartition secondaire concerne la VA répartie pour la deuxième fois (revenus de transfert / pensions de retraite, allocations familiales, bourses d’études, indemnités de chômage, etc.)
A. Le salaire : revenu du travail
  • Salaire net = Salaire brut − retenues / salaires

= salaire de base + avantages sociaux − retenues sociales et fiscales

= salaire nominal

  • Salaire réel = quantité de B et S que peut procurer le salaire nominale

= pouvoir d’achat

  • Les déterminants du salaire sont :
  • La situation du marché du travail
  • Les compétences personnelles
  • L’intervention des pouvoirs publics
  • L’action syndicale
  • La localisation géographique
  • Le sexe du salarié
  • La culture de l’entreprise
B. Le profit : revenu du capital
  • La notion économique : le profit est la rémunération directe de l’entrepreneur.
  • La notion comptable : le profit est le bénéfice réalisé après paiement des salaires, des fournisseurs et des différentes charges d’exploitation et financières, etc.
  • La conception marxiste : profit résultat de l’exploitation des travailleurs.
  • La conception libérale : profit contrepartie du risque assumé par l’entrepreneur.
C. Les formes et les instruments de la redistribution des revenus

On peut mesurer les inégalités à travers le revenu annuel moyen par habitant. Ainsi, la redistribution peut prendre une forme directe en donnant des sommes monétaires directement aux pauvres ou indirectement par le moyen de la compensation en subventionnant un certain nombre de produits pour les rendre à la portée du pauvre en termes de pouvoir d’achat. Exemple : l’État subventionne le sucre, la farine, l’huile, etc., généralement les produits de première nécessité.

Vous pouvez aussi consulter :

Ayoub Matioui

Economiste de formation et professeur d'économie ; avec l'aide de mon équipe, nous aidons les étudiants et élèves en difficulté concernant la compréhension des cours entretenus en classes. Aussi, nous mettons en place une stratégie d'orientation pour les étudiants souhaitant développer leurs connaissances acquises et voulant se projeter dans le monde de la communication et de l'information.

Voir tous les articles de Ayoub Matioui →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.