Exercices corrigés sur la comptabilité nationale
TD

Comptabilité nationale exercices corrigés

Comptabilité nationale exercices corrigés s5. Série numéro 1 d’exercices corrigés sur la comptabilité nationale (Économie université – TD).

Exercice 1 (Comptabilité nationale exercices corrigés)
  1. Donner la définition de la comptabilité nationale.
  2. Définir la matrices de la comptabilité sociale et sa liaison avec les comptes de comptabilité nationale.
  3. Donner les identités comptables des ressources et emplois, le PIB, le revenu national brut, de l’épargne brute.
  4. Donner la définition du produit intérieur brut (PIB) ainsi que sa formule dans l’optique de produit, de revenu et de la dépense.
  5. Quels sont les différentes secteurs institutionnels.
  6. Donner la définition de l’agrégat et quels sont les principaux agrégats nationaux.
Exercice 2

Les opérations effectuées par un secteur institutionnel au cours d’une année se présentent comme suit :

  1. Impôts sur le revenu versés 65,00
  2. FBCF 46,00
  3. Intérêts et dividendes reçu 15,00
  4. Salaires versés 25,00
  5. Consommations intermédiaires 130,00
  6. Salaires reçus 170,00
  7. Variation nette du capital investi en actions 50,00
  8. Consommation finale 110,00
  9. Intérêts versés 8,00
  10. Production totale 190,00
  11. Prestations familiales reçues 20,00
  12. Emprunts réalisés 260,00
  13. Variations nettes des avoirs en monnaie 135,00
  14. Prêts accordés 80,00
  15. Impôts liés à la production 6,00

Travail à faire :

  • Classer les différentes opérations et reconstituer les différentes comptes du SI.
Exercice 3

Le secteur des sociétés et quasi-sociétés a réalisé au cours d’une année les opérations suivantes :

  1. Consommation intermédiaire 1200,00
  2. Rémunération des salariés 600,00
  3. Intérêts versés 10
  4. Intérêts reçus 30,00
  5. Subventions d’exploitation reçues 35,00
  6. Formation brute de capital fixe 200,00
  7. Impôts directs 50,00
  8. Indemnités d’assurances dommages 15,00
  9. Prime d’assurance dommage 20,00
  10. Variation des stocks 25,00
  11. Production 2000,00
  12. Impôts liés à la production 90,00
  13. Subvention d’investissement 18,00
  14. Dividendes versés 60,00
  15. Dividendes reçus 15,00

Travail à faire :

  • Etablir les comptes du secteur institutionnel des sociétés et quasi-sociétés.
Exercice 4
  1. Donner la définition du tableau des entrées et des sorties
  2. Donner la définition de la matrice des coefficients techniques et calculer sur un exemple fictif d’un TES les coefficients de Leontief.
  3. Présenter un tableau sur lequel vous montrez la fonction et les ressources principales de chaque secteur institutionnel.
  4. Quels sont les différentes comptes des secteurs institutionnel résidents.
  5. Donner la définition des subventions d’exploitation ainsi que les opérations d’assurances dommages.
Exercice 5

Soit le TES suivant :

ABTotal
A50,00120,00170,00
B25,00160,00185,00
Total75,00280,00355,00

Production
A500,00
B800,00
Total1300,00
Y
330,00
615,00
945,00

Travail à faire :

  1. Déterminer la matrice des coefficients techniques.
  2. Quelle sera la production de A et B, lorsque la demande deviendra respectivement pour A et B, 400 et 700.
Exercice 6

Soit une économie fictive composée de deux branches A et B produisant les produits 1 et 2 selon le TES suivant :

ABConsommation intermédiaireDemande finale YᵢProduction Xᵢ
130,0050,0080,0020,00100,00
260,0080,00140,0060,00200,00

Travail à faire :

  1. Déterminer la matrice des coefficients techniques.
  2. Quelle sera la production de chaque branche, lorsque la demande finale Yi deviendra respectivement pour les produits 1 et 2, 30 pour la branche A et 80 pour la branche B.
Cliquer ici pour télécharger Comptabilité nationale exercices corrigés s5

Correction de la série d’exercices N°1

Exercice 1 :

1. Donner la définition de la Comptabilité Nationale :

La Comptabilité Nationale est la description macroéconomique du cycle du revenu national selon le principe de la Comptabilité en partie double et au moyen d’une séquence de comptes montrant les rapports entre les diverses variables économique.

La Comptabilité Nationale, est une branche parmi d’autres de la science économique qu’a pour but :

Enregistrement Macro-Comptable de divers opérations économiques liant les différents secteurs institutionnels. Elle donne un image fidèle sur la situation économique d’un pays, et ses secteurs, et aussi elle permet de prévoir les ressources et les emplois futurs de l’économie.

2. Définir la Matrice de Comptabilité Sociale et sa liaison avec les comptes de la Comptabilité Nationale :

La matrice de Comptabilité Sociale est un tableau statique  où est enregistré, pour une année donnée les flux d’échanges entre les divers agents économiques. Elle est fondée sur le principe de l’équilibre des emplois et des ressources. Cette égalité comptable est vérifiée non seulement au niveau global, mais aussi pour chaque agent, firme et ménages, gouvernement et reste du monde. La matrice de Comptabilité Sociale est une matrice financière; C’est à dire que chaque entrée représente une valeur monétaire. Elle permet de mettre en évidence les transactions et les transferts entre l’ensemble des acteurs économiques dans le système économique considéré.

3. Donner les identités Comptables des Ressources et Emplois, le PIB, le revenu national brut, de l’épargne brute:

a. Dans l’ensemble de l’économie, le total des Ressources de biens et de services égal au total des Emplois.

Ressources totales de biens et services = Emplois totaux de biens et services

b. L’identité Comptable du PIB :

PIB = Production + Impôts – Subventions – Consommation Intermédiaire

                    On VAB = Production – Consommation Intermédiaire

                                     PIB = VAB + Impôts – Subventions

c. L’identité Comptable du Revenu National Brut :

RNB = PIB + Rémunération des salariés et revenu de la propriété provenant du reste du monde – Rémunération des salariés et revenu de la propriété allant au reste du monde

d. L’identité Comptable de l’Epargne brut :

Epargne Brut = Revenu National Disponible Brut – Consommation Finale

Or       RNDB = RNB + transferts courants du reste du monde – transferts courants au reste du monde

4. Donner la définition du Produit Intérieur Brut (PIB) ainsi que sa formule dans l’optique de produit, de revenu et de la dépense :

Le PIB est un indicateur économique qui permet de mesurer la production économique intérieure réalisée par un pays. Le PIB a pour objet de quantifier la production de richesse réalisée sur un Etat sur une période donnée, généralement un an ou un trimestre, grâce aux agents économiques résidant dans le pays concerné.

Le PIB dans l’optique de produit :

Le produit intérieur brut selon l’approche production est donc calculé de la manière suivante :

PIB = Somme des valeurs ajoutée + Impôts sur les produits – Subventions sur les produits

Le PIB dans l’optique de la dépense :

PIB = Consommation Finale + FBCF + Variation de Stock + Exportations – Importations

Le PIB dans l’optique de revenu :

PIB = Rémunérations des salaires + EBE + Impôts sur la production et les importations – Subventions

5. Quels sont les différentes catégories d’opérations Economiques

  • Les opérations sur biens et services ;
  • Les opérations financières ;
  • Les opérations de répartitions.

6. Donner la définition du secteur institutionnels :

Un secteur institutionnel regroupe un ensemble  homogène d’agents économiques qui remplissent la  même fonction principale dans la vie économique dont les ressources principales sont de même nature.

7. Quels sont les différents secteurs institutionnels :

  1. Les sociétés et quasi-sociétés non financières;
  2. Les institutions financières;
  3. Les administrations publiques;
  4. Les institutions privées sans but lucratifs;
  5. Les ménages;
  6. le reste du monde.

8. Donner la définition de l’agrégat et quels sont les principaux agrégats nationaux

Les agrégats sont des grandeurs économiques issues des comptes nationaux. Ils servent à mesurer d’une façon synthétique, l’activité économique d’une nation donnée au cours d’un an. Ils permettent de procéder à des comparaisons dans le temps et dans l’espace et d’élaborer des modèles économiques théoriques servant de base de planification.

Principaux agrégats nationaux :

  • PIB optique production
  • PIB optique revenu
  • PIB optique dépense
  • PIB au coût des facteurs
  • PIN
  • PNB
  • RN
  • RNDB
  • ENB
  • DNB
  • DF

Exercice 2 :

Classement des opérations :

A . Opérations sur biens et services : 2 – 5- 8- 10.

B. Opérations financières : 7 – 12 – 13 -14.

C. Opérations de répartitions : 1 – 3 – 4 – 6 – 9 – 11 – 15.

Etablissement des comptes :

  • Compte de production ;
  • Compte de revenu et dépense ;
  • Compte de capital ;
  • Compte financière.

Compte de production :

La comptabilité nationale ( Correction de la série 1)

Compte de revenu et dépense :

La comptabilité nationale ( Correction de la série 1)

Compte de capital :

La comptabilité nationale ( Correction de la série 1)

Compte financier :

La comptabilité nationale ( Correction de la série 1)

Exercice 3 :

Etablir les comptes du secteur institutionnel des sociétés et quasi – sociétés.

On doit établir les comptes suivantes :

  • Le compte de production ;
  • Le compte de revenu et dépense ;
  • Le compte de capital ;
  • Le compte financier.

Le compte de production :

La comptabilité nationale ( Correction de la série 1)

Le compte de revenu et dépense :

La comptabilité nationale ( Correction de la série 1)

Le compte de capital :

La comptabilité nationale ( Correction de la série 1)

Exercice 4 :

  1. La définition du tableau des entrées et des sorties (TES)

Le TES est un outil de la comptabilité nationale. Il montre sur une période donnée quelles ont été les entrées et les sorties sur chaque branche et secteur de l’économie. Il récapitule l’ensemble des opérations financières menées. Le tableau des entrées et des sorties (TES) permet donc de décrire les activités financières et de décrire les emplois et les ressources de chaque branche. Les emplois désignent les débits, tandis que les ressources désignent les crédits.

Les principes utilisations du TES :

  1. Le calcul du PIB :

Une première estimation du PIB est donnée par la valeur ajoutée qui constitue un élément central du TES.

       2. La prévision économique :

Connaissant par des études statistiques, l’évolution probable de la demande, on peut, par le biais du TES, déterminer la production de chaque branche d’activité, nécessaire pour faire face à la variation de la demande attendue.

2. Donner la définition de la matrice des coefficients techniques et calculer sur un exemple fictif d’un TES les coefficients de Leontief

La matrice des coefficients techniques est définie de la manière suivante :

Correction du série 1 de la comptabilité nationale

Soit un pays fictif sans échanges extérieurs, dont l’économie très simplifiée se décompose en deux branches seulement :

L’agriculture et l’industrie.

L’agriculture : la production est de 500.000,00 DH.

répartie en consommation intermédiaires.

200.000,00 DH consommés par l’industrie (industrie agro-alimentaire).

50.000,00 DH consommés par l’agriculture elle-même (engrais verts…).

L’industrie : la production est de 2.500.000,00 DH

répartie en consommation intermédiaires.

150.000,00 DH consommés par l’agriculture (engrais chimique, énergie, machines).

550.000,00 DH consommés par l’industrie elle-même (Energie, et de machine).

Correction du série 1 de la comptabilité nationale

La matrice des coefficients techniques est donc de la forme suivante :

Correction du série 1 de la comptabilité nationale

3. Présenter un tableau sur lequel vous montrez la fonction et les ressources principales de chaque secteur institutionnel :

Secteur institutionnels, fonction et ressources principales :

4. Quels sont les différentes comptes des secteurs institutionnel résident :

  1. Compte de production ;
  2. Compte de revenu et dépense ;
  3. Compte de capital ;
  4. Compte financier.

5. Donner la définition des subventions d’exploitation ainsi que les opérations d’assurance dommages :

Les subventions d’exploitation reçus :

Ce sont des transferts de l’administration publique aux unités de production servent à alléger le poids des charges d’exploitation et à compenser les insuffisances de recettes.

Les opérations d’assurance dommages :

Ce sont des opérations qui comportent le versement des primes et d’indemnités couvrant des risques tels que vols, accidents etc.

Exercice 5 :

  1. Détermination de la matrice des coefficients techniques :

2. La production de A et B, lorsque la demande deviendra respectivement pour A et B, 400 et 700.

Correction du série 1 de la comptabilité nationale

Exercice 6 :

  1. Détermination de la matrice des coefficients techniques :

Les deux branches 1 et 2 doivent donc produire 140,74 et 274,07 respectivement.

Cliquer ici pour télécharger Comptabilité nationale exercices corrigés (Correction de la série N°1)

Comptabilité nationale exercices corrigés (série d’exercices N°2)

Exercice 1 :

On considère les opérations suivantes réalisées au cours de l’année par le secteur des ménages :

  1. Valeur ajoutée brute 2000,00
  2. Rémunérations salariales 350,00
    • Dont : salaires brutes versés aux ménages 250,00
      • Cotisations sociales effectives 100,00
  3. Impôts liés à la production 40,00
  4. Impôts directs 250,00
  5. Intérêts versés 160,00
  6. Consommations intermédiaires 1000,00
  7. FBCF 300,00
  8. Variations des stocks 50,00
  9. Revenus de la propriété versés 15,00
  10. Epargne brute 700,00
  11. Dividendes reçus 160,00
  12. Intérêts reçus 110,00
  13. Cotisations sociales fictives 120,00
  14. Prestations sociales reçues 1000,00
  15. Cotisations sociales à la charge de salariés 250,00

Travail à faire :

  • Établir les comptes du secteur des ménages.
Exercice 2 :

Pour le secteur des institutions de crédit, on dispose des informations statistiques suivantes relatives à une année donnée :

  1. Intérêts versés 515,00
  2. Intérêts reçus 700,00
  3. Dividendes reçus 20,00
  4. Revenus provenant des fonds propres 5,00
  5. Rémunérations salariales 120,00
  6. Impôts directs 20,00
  7. Impôts liés à la production 10,00
  8. Consommations intermédiaires 80,00
  9. Services bancaires marchands 50,00
  10. Formation brute de capital fixe 17,00
  11. TCNC 5,00

Travail à faire :

  • Établir les comptes de ce secteur et calculer sa capacité ou son besoin de financement.
Exercice 3 :

Les informations relatives aux activités non marchandes du secteur des administrations publiques se présentent comme suit :

  1. Rémunérations des salariés 600,00
  2. Intérêts versés 110,00
  3. Impôts liés à la production versés 20,00
  4. Intérêts reçus 30,00
  5. FBCF 35,00
  6. Consommations intermédiaires 220,00
  7. Dividendes reçus 15,00
  8. Variations des stocks 15,00
  9. Impôts directs 1050,00
  10. Subventions d’exploitations versée 100,00
  11. Épargne brute 45,00
  12. Consommations de capital fixe 20,00

Travail à faire :

  • Établir les comptes de ce secteur.
  • Montrer que l’excédent net d’exploitation est nul.
Exercice 4 :

Soit la matrice des coefficients techniques suivante.

\inline \fn_jvn A=\begin{bmatrix} 0,10 &0,05 &0,30 \\ 0,15 &0,25 &0,25 \\ 0,05 &0,10 &0,05 \end{bmatrix}

Travail à faire : 

  1. Déterminer la production de A, B, et C. lorsque la demande finale deviendra respectivement 4000, 6000, 2000.
Exercice 5 :

Pour l’année 2014, les informations relatives aux activités non marchandes du S.I Administration publique sont présentées comme suit :

Consommations intermédiaire 860,00Impôts directs 2300,00
Rémunération salariale 1200,00Impôts indirects 1700,00
Prestations sociales directes 130,00Transferts reçus 1250,00
FBCF 2600,00Transferts versés 1800,00
Impôts liés à la production 320,00Dividendes reçu 280,00
Intérêts reçus 290,00Subventions d'investissement versés 430,00
Intérêts versés 600,00 FNCF 2140,00
Subventions d'exploitations versé 800,00Variation du stock 20,00
  • Besoin de financement = 2810,00

Travail à faire :

  • Établir les différents comptes de ce secteur et calculer l’ENE.
Cliquer ici pour télécharger Comptabilité nationale exercices corrigés (Série d’exercices N°2)

Correction de la série d’exercices N°2

Exercice 1

On a Valeur ajoutée brute  = Production – Consommation intermédiaire

  • Le compte de production :
La comptabilité nationale ( Correction de la série 2)
  •  Le compte de revenu et dépense :
  • Compte de capital :

Exercice 2 :

Les comptes du secteur des institutions de crédit :

  • Le compte de production :

Il faut calculer la production imputée de services bancaires (Correspondent aux services rendus par les institutions de crédit dans la fonction d’intermédiaires financières).

PISB = Intérêts et dividendes reçus – Intérêts versés

PISB = Dividendes reçus + Intérêts reçus – Intérêts versés

PISB = 20,00 +700,00 – 5,00 – 515,00

PISB = 200,00

  • Compte de revenu et dépense :
  • Le compte capital :
Exercice 3

Établir les comptes du secteur des institutions de crédit :

On doit tout d’abord déterminer la production non marchande.

  • Compte de production :
  • Le compte de revenu et dépense :
  • Compte de capital :

2. On va montrer que l’excédent net d’exploitation est nul :

Classement des différentes opérations :

  • Les opérations sur bien et services :
  • (5) FBCF
  • (6) Consommation intermédiaire
  • (12) Consommation de capital fixe
  • Les opérations de répartition :
  • (1) Rémunération des salariés
  • (2) Intérêts versés
  • (3) Impôts liés à la production
  • (4) Intérêts reçus
  • (7) Dividendes reçues
  • (8) Subventions d’exploitation versée
  • (9) Impôts directs

Exercice 4 :

Détermination de la production de A, B et C.

Lorsque la demande finale deviendra respectivement 4000,00 ; 6000,00 ; 2000,00.

Exercice 5 :

Les comptes d’analyses du secteur institutionnel de l’administration publique :

  • Le compte de production :

Il faut d’abord déterminer la production non marchande de l’administration publique.

  • Compte de production :
  • Compte d’exploitation :
  • Compte de revenu :

Vous pouvez aussi consulter :

Partager

Ayoub Matioui

Economiste de formation et professeur d'économie ; avec l'aide de mon équipe, nous aidons les étudiants et élèves en difficulté concernant la compréhension des cours entretenus en classes. Aussi, nous mettons en place une stratégie d'orientation pour les étudiants souhaitant développer leurs connaissances acquises et voulant se projeter dans le monde de la communication et de l'information.

Voir tous les articles de Ayoub Matioui →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.